• Hommages, hommages...

     

                    Chaque jour, chacun rend hommage

                    Aux victimes du corona et aux soignants,

                    C'est certain, ils le mérite vraiment.

                    Nous ne pouvons que nous en féliciter.

     

                    Mais pourquoi, pourquoi,

                    Ne rendons-nous pas hommage chaque jour de l'année

                    Aux victimes du monde entier ?

                    Victimes de la guerre, victimes de la faim,

                    Victimes de la torture, de la pollution,

                   Victimes du déracinement, du rejet, du racisme,

                   Et j'en oublie sûrement...

     

    Hommages, hommages...

     

                    Mais pourquoi, pourquoi,

                    Ne rendons-nous pas hommage chaque jour de l'année

                    A ceux qui pour notre bien être n’arrêtent pas d’œuvrer ?

                    Aux soignants tout au long de l'année,

                    Au caissières, aux bouchers, aux boulangers,

                    Aux routiers, aux gendarmes, aux balayeurs,

                    Aux paysans, aux maraichers,

                    Et j'en oublie sûrement...

     

    Hommages, hommages...

     

     

     

    « Rinascerò, RinasceraiY'a pas d'âge ! »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Avril à 10:33

    Tout a fait d'accord mais nous sommes trop égoïstes.

    Bon dimanche Annie.

    Christian

    2
    Dimanche 5 Avril à 11:19

    Bonjour Annie.

    Merci pour ta visite sur la plage et ton gentil commentaire.

    Oui, pourquoi ne pas remercier chaque jours ceux qui œuvrent pour le bien-être de tous, y compris pour la faune et la flore sans lesquels nous ne pourrions survivre.

    Avec ce confinement forcé, la nature reprend vie.

    Passe un bon dimanche.

    Amicalement, Michel

    3
    Dimanche 5 Avril à 17:43

    Coucou!

    J'ai mon grand frère qui fait du travail dans les hôpitaux dans le Nord, et une de mes tantes est partie aider là-bas.

    J'aimerai que mon frère rentre à la maison, mais il ne peut pas. Il rentrera quand il y aura moins de gens malades. Pour qu'il rentre plus vite, il ne faut pas sortir des maisons, ni rien.Il ne faut pas sortir son chien huit fois par jour, ni aller courir vingt fois.

    Il ne faut pas jouer à faire semblant d'être malade. Il ne faut pas faire exprès de cracher partout.

    Quand il y aura moins de gens malades, mon frère reviendra.

    Alors je remercie les gens qui restent sagement chez eux.

      • Dimanche 5 Avril à 19:08

        Coucou Siestra,

        Je souhaite de tout cœur que tu retrouve bientôt ton frère.

        Courage, il faut juste un peu de patience.

        Je t'embrasse,

        Annie

    4
    day-lys
    Dimanche 5 Avril à 20:17
    Bonjour Annie oui ton article est plein de bon sens. Pourvu qu’on n’oublie pas tout ça après le confinement !!! Bonne soirée bisous
    5
    Dimanche 5 Avril à 20:22

    bonsoir Annie , ah oui ça il faut les remercier ++++++ !   mais tous et les femmes de ménage qui travaillent dans l'ombre ++++++ et +++  encore ? oui on en oublie c'est sur !    merci pour tes phrases si belles ...  gros bisous  belle soirée  a+  ps : oui je ne publie plus le weekend   mais j'ai publié sur  :  ICI       HI HI HI 

    6
    Dimanche 5 Avril à 20:34

    Très bel article!

    Bonne soirée

    7
    Lundi 6 Avril à 01:14

    Tout à fait d'accord, mais dès que la vie redeviendra comme avant l'égoïsme reviendra avec. Je n'ai plus aucune confiance au humains. Merci pour ce magnifique texte. Joli bouquet.

    8
    Lundi 6 Avril à 03:31

    Bonjour Annie

    tu as fait une belle page d'hommage pour tous

    Passe une bonne journée

    Avec amitiés René

    9
    Lundi 6 Avril à 04:02

    coucou Annie  

    voila une très belle page 

    gros bisous

    dany

    10
    Lundi 6 Avril à 07:42

    Je suis bien d'accord avec toi, on a simplement que les hommages viennent quand la peur s'installe

    Je te souhaite une belle journée

    Amicalement

    Claude

    11
    Lundi 6 Avril à 08:26

    Les hommages ? des mots vides de sens dans la mesure où dès lors que les choses sont redevenues normales, on oublie. Comme les commémorations des guerres, une fumisterie. On dit plus jamais ça mais quand on regarde la situation dans le monde mais c'est ça tous les jours. Des gens qui ont faim, qui ont peur, qui souffrent, des exploités, des vilipendés... et j'en passe. 

    Aujourd'hui une partie de la France a peur.  Une partie remercie toutes les personnes qui permettent de se soigner, de vivre. Mais il reste une partie qui ose rejeter ces mêmes personnes, qui osent les repousser dans les magasins (vécu par la fille infirmière de mon amie), qui osent les faire partir de leur logement... Et ça me met en rage.  Ces mêmes personnes qui seront les premières à exiger de l'attention si elles tombaient malades. 

    Alors ayons une pensée sincère et respectueuse pour tous ceux qui travaillent pour nous permettre de vivre, y compris celles dans l'ombre. Je pense à ceux qui travaillent dans les blanchisseries des hôpitaux, obligés de manipuler du linge contaminé sans protection non plus. 

    Pardon pour mon commentaire pas à l'image du tien plein d'espoir Annie. Le mien est plein de colère. 

    Bonne journée à toi 

      • Lundi 6 Avril à 14:59

        Comme je comprends ta colère, c'est ma propre colère qui m'a fait pondre cet article, en revanche, je tiens à rester une éternelle optimiste, sinon la vie serait trop désespérante.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :